vendredi 6 mai 2016

Partir en séjour linguistique - Mon expérience : l'aspect administratif


Comme je l'avais expliqué dans mon dernier article, je vais continuer de vous parler de mon expérience de séjour linguistique à l'étranger et aujourd'hui, je vais aborder la partie "avant le départ", soit tout ce que j'ai dû mettre en place avant de m'envoler pour l'Angleterre.

Un séjour linguistique nécessite plus ou moins de préparation, tout dépend de la durée de celui-ci, mais aussi la destination choisie et la date de départ. Pour ma part, ayant choisi l'Angleterre et étant citoyenne européenne, je n'avais pas besoin de visa (démarche conséquente en moins, ce n'était pas plus mal !) - attention tout de même à bien vérifier sur le site de l'ambassade du pays de destination, en fonction de votre nationalité, si vous en avez besoin ou non.

Forcément, on appréhende le départ, ce qui est tout à fait normal, car on va quitter nos petites habitudes, notre quotidien, mais surtout nos proches, pour s'en aller dans un endroit totalement inconnu ! C'est donc important de prendre les choses en main suffisamment tôt : je trouve que lorsque tout est bien organisé à l'avance, on évite de se mettre la pression et c'est bien plus agréable. Le mieux est de s'y prendre à peu près 6 mois à l'avance, bien que pour certaines destinations, un délai plus court peut tout à fait convenir - surtout si aucune demande de visa ne doit être effectuée.

Après avoir tout organisé avec l'agence de séjours linguistiques, il faut penser à vérifier la date de validité de son passeport ou de sa carte d'identité, évidemment - au risque de se retrouver coincée à douane. Il est également important de vérifier auprès de son assurance-maladie qu'on est couvert à l'étranger pour les maladies, accidents, mais il est aussi nécessaire d'être couvert en cas de rapatriement. Si ce n'est pas le cas, il faudra alors souscrire une assurance complémentaire afin d'éviter tout problème une fois sur place - en effet, les frais hospitaliers à l'étranger peuvent être très onéreux !


En plus des papiers d'identité et des assurances, on doit forcément réfléchir à l'aspect financier : combien de liquide faut-il avoir sur soi ? Comment retirer de l'argent une fois sur place ? Faut-il ouvrir un compte bancaire dans le pays du séjour ? Personnellement, je me suis assurée de pouvoir retirer aux bancomats avec ma carte de débit et ai déposé un peu d'argent par sécurité sur une carte de crédit "Prepay" (on verse de l'argent et on peut alors utiliser la carte pour les paiements ou retraits). Une fois sur place, je retirais au fur et à mesure environ 200£ (inutile de retirer uniquement des petits montants, car les frais bancaires sont relativement élevés pour les retraits à l'étranger !) et j'avais prévu un peu d'argent cash pour l'arrivée sur place. J'ai veillé à économiser suffisamment d'argent pour les sorties, excursions, visites et pour le shopping bien évidemment - mais chacun fait en fonction de ses moyens.

Une fois que ce côté "administratif" est réglé, que tout est en ordre, on n'a plus qu'à prendre notre mal en patience et se réjouir à l'idée de préparer notre valise ;-).

A bientôt,
E.

lundi 2 mai 2016

Travelling the world - Italie

Curieuse comme je suis , j'apprécie quand les blogueuses que je suis nous font partager des moments de leurs vies respectives comme par exemple leurs voyages , leurs photos Instagram ou leurs animaux de compagnie .

Etant donné que j'ai plus qu'adoré la ville là où j'ai séjourné en été 2012 , j'avais envie de partager avec vous quelques photos de mes vacances . J'avais remis l'article en brouillon mais finalement , la photographie et les voyages sont deux choses qui font vraiment partie de mes passions et j'ai envie de les partager avec vous . 

En espérant vous faire découvrir de nouveaux endroits qui valent la peine d'être visités , je vous laisse avec les photos.

Chioggia - Italie
Coucher de soleil sur Chioggia - Italie
Chioggia - Italie
Chioggia - Italie
Chioggia - Italie
Chioggia - Italie
Chioggia - Italie
Flip Flop Fantasy (China Glaze) & Ballerines Fluo
Chioggia - Italie
Chioggia - Italie
Chioggia - Italie
Chioggia - Italie
Venezia - Italie
Venezia - Italie
Venezia - Italie
Venezia - Italie
Venezia - Italie
Venezia - Italie
Venezia - Italie
Lido di Venezia - Italie
Chioggia - Italie
Lido di Venezia - Italie
Chioggia - Italie


Et vous , où partez-vous en vacances cet été ?

mardi 16 février 2016

Trois produits capillaires au top - Mes favoris soins !

Depuis plusieurs années maintenant, j'ai décidé de prendre plus soin de mes cheveux car ils sont devenus très longs. Mes cheveux arrivant au bas de mon dos, il est vrai qu'éviter les fourches et essayer d'avoir une chevelure soignée fait partie de mes objectifs "soins". J'ai eu l'occasion, comme beaucoup d'entre nous, de tester des dizaines de produits de marques différentes, sous toutes les formes et à tous les usages possibles. Heureusement, de temps en temps, on met la main sur des produits qui nous satisfont et qui correspondent à notre type de cheveux : les miens sont longs, plutôt épais, pas vraiment lisses ni bouclés (une sorte de mélange indescriptible, un peu version Lion King).

Aujourd'hui, je vous présente trois produits (parmi d'autres) qui font partie de ma routine capillaire et que je rachète continuellement (mais rarement, car ils mettent un sacré temps à se vider !).

1. Le traitement "All in One" de Uniq One (groupe Revlon Professional)

Si je ne devais garder qu'un seul produit capillaire, ce serait sans aucun doute celui-ci. Sous forme de spray, il est facile d'utilisation et vraiment pratique. Je pompe 7-8 fois le produits dans mes mains après avoir lavé et essoré mes cheveux. La tête en bas, je répartis le produit de manière uniforme sur l'ensemble de mes cheveux et les brosse dans un deuxième temps. Au niveau des promesses, je ne peux pas dire qu'il les tienne toutes, mais il protège la chevelure avant de les sécher, permet de protéger ma coloration, facilite le lissage de mes cheveux et les démêle également très bien. Il n'est pas efficace sur moi au niveau des fourches, mais de manière générale, il est vraiment génial ! Je l'utilise toujours en complément avec une huile ou un sérum, ainsi qu'un spray protecteur de chaleur (autant les protéger trop que pas assez).

2. Le masque au beurre de karité de Kerasoin Professionnel

D'une part, il faut l'avouer, le masque sent extrêmement bon. Évidemment, on ne va pas le choisir uniquement pour cette raison, mais c'est déjà un point positif pour celles qui y sont sensibles. Au niveau de l'efficacité du produit, j'aime que le masque ne soit pas trop siliconé : sa texture ressemble à une crème-mousse, assez légère et il permet d'étaler le produit uniformément sur les longueurs et les pointes. Au niveau efficacité, je n'ai pas encore trouvé LE* produit miracle qui réparera mes cheveux et évitera les fourches, mais celui-ci permet de bien les hydrater et les démêler - ça facilite le coiffage, on ne va pas dire non ! Et puis, il faut le dire, son odeur de beurre de karité est un réel délice... 






3. L'huile Orofluido (groupe Revon Professional)

J'ai découvert cette huile il y a plusieurs années, par curiosité, après avoir lu des articles à son sujet sur plusieurs blogs : je n'ai jamais regretté de l'avoir achetée. Elle sent incroyablement bon : c'est en grande partie pour ça que je l'apprécie. J'aime également sa texture, bien qu'un peu grasse, car elle permet une hydratation intense de mes pointes (je ne l'applique que sur cette partie pour éviter un effet gras !). Son packaging en verre me gêne un peu, car il n'est pas pratique à transporter et rend le produit fragile, mais la qualité du produit est vraiment bonne : c'est la meilleure huile capillaire que j'ai testée et ne peux que vous la recommander.